Recherche

2023 24 nwt dec15 can usa goslings

Retrouvailles chez les Gosling

Ayant toutes deux porté les couleurs du Canada avec les M18 et l’équipe de développement, les cousines Julia et Nicole Gosling sont réunies en Ontario pour la Série de la rivalité

Katie Brickman
|
15 décembre 2023
|

De coéquipières à adversaires dans les rangs universitaires, Nicole et Julia Gosling jouent une fois de plus dans le même clan, tandis que l’équipe nationale féminine du Canada renoue avec l’action à domicile dans le cadre de la Série de la rivalité.

Les cousines originaires de London, en Ontario, étaient impatientes de se retrouver à nouveau au sein d’Équipe Canada et veulent laisser leur marque dans deux autres duels d’envergure face aux Américaines à Kitchener et à Sarnia.

« J’ai si hâte, décrit Nicole. Revêtir ce chandail, c’est déjà spécial, mais de le faire à ce niveau de compétition, c’est un rêve devenu réalité. »

Nicole, une arrière de 5 pi 7 po, et Julia, une attaquante de 5 pi 11 po, ont joué ensemble pour la dernière fois au sein de l’équipe nationale féminine de développement du Canada à l’occasion d’une série de trois parties contre les États-Unis, en août 2022. On se souviendra également de leur participation au Championnat mondial féminin des M18 de l’IIHF en 2019, lorsqu’elles avaient aidé l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans à s’emparer de la médaille d’or. Les deux se réjouissent à l’idée de se retrouver sur la glace comme coéquipières.

« La chimie opère toujours entre nous, explique Julia. On devine le jeu de l’une et de l’autre et on se repère bien sur la glace. Ce sera plaisant de jouer ensemble plutôt que de s’affronter, sans compter que nos proches seront là pour nous voir réunies une fois de plus. »

La participation au Mondial féminin des M18 est parmi les faits d’armes des Gosling, et de voir Julia faire ses débuts avec l’équipe nationale durant la centralisation olympique en 2021-2022 a été une grande source de fierté pour Nicole. Bien que les deux aient souvent été des adversaires dernièrement, le lien familial qui les unit demeure très fort.

« Notre première expérience avec l’équipe canadienne s’est conclue par la conquête d’une médaille d’or, rappelle Nicole. On en garde forcément de bons souvenirs. J’ai vu Julia connaître du succès l’année précédente quand elle a percé l’alignement de l’équipe nationale. J’ai pu m’inspirer de son parcours pendant un an, et j’espère maintenant pouvoir suivre ses traces. Chaque fois qu’on joue ensemble, c’est un moment bien spécial pour nous, mais aussi pour notre famille. »

Si Nicole visait une première expérience sur la glace avec l’équipe nationale féminine du Canada lors des prochains matchs en sol canadien, Julia représente quant à elle son pays pour la troisième fois dans le cadre de la Série de la rivalité.

« Les rôles sont variés au sein de l’équipe, d’où l’importance d’absorber autant d’information que possible, soutient Nicole. Ce sera à moi d’être à l’écoute et d’apprendre de mes coéquipières et du personnel entraîneur. Julia n’a que de bons mots au sujet de ce groupe, j’ai bien hâte de vivre moi-même l’expérience. »

La saison est bien occupée pour les deux hockeyeuses qui en sont à la dernière année de leur carrière universitaire. Julia a amassé 29 points pour l’Université de St. Lawrence, ce qui lui vaut le troisième rang des pointeuses de l’ECAC, tandis que Nicole, qui évolue avec l’Université Clarkson, se situe au sixième rang pour le nombre de mentions d’aide dans le circuit. La lutte est serrée entre leurs équipes, qui occupent respectivement la troisième et la quatrième place au classement. Les Gosling seront donc heureuses de faire une trêve avec Équipe Canada.

« Nicole sentira certainement un peu de nervosité au moment de fouler la glace, mais elle est intelligente et calme, alors je ne m’en fais pas trop pour elle, souligne Julia. Je n’ai aucun doute sur ses capacités, mais je serai là pour elle au besoin. À force de s’affronter, on devient très compétitives. La rivalité familiale y est sans doute pour quelque chose, aussi. Mais on s’aime. On veut voir l’autre réussir. »

Les deux cousines n’ont qu’un an d’écart et ont toujours été très proches - leurs pères sont des jumeaux identiques et les deux familles ne vivent qu’à 15 minutes l’une de l’autre à London. Le hockey n’a fait que resserrer ce lien.

« Plus jeunes, on était assez timides toutes les deux, se souvient Julia. Le hockey nous a rapprochées. »

Représenter son pays avec l’équipe nationale féminine est certes un rêve qui se réalise pour les Gosling, mais de pouvoir le faire aussi près de chez elles est une raison de plus pour se réjouir. Kitchener et Sarnia ne sont qu’à une heure de route de leur ville natale. Julia et Nicole s’attendent donc à de belles retrouvailles en famille et à voir leurs proches en grand nombre dans les gradins, vêtus d’un chandail avec leur nom dans le dos.

« Je crois que les Gosling seront nombreux sur place, prévoit Julia. Ce sera toute une chance de les avoir près de nous pour nous soutenir. De jouer avec Nicole si près de chez nous, je n’aurais pas pu demander mieux. »

« Au hockey, c’est important de nouer des liens, des amitiés, ajoute Nicole. D’être ici avec une membre de sa famille, avec nos proches qui nous encouragent dans les gradins, ce sera une expérience unique. Pas de doute, on est choyées. »

La Série de la rivalité a une incidence importante dans la sélection définitive des deux formations nord-américaines en vue du Championnat mondial féminin de l’IIHF. Julia et Nicole entendent montrer toute l’étendue de leur talent et espèrent se tailler un poste avec l’équipe pour le tournoi printanier.

« On a toujours rêvé d’atteindre le prochain niveau ensemble, conclut Nicole. Maintenant qu’on y est, c’est à nous de saisir notre chance et de nous soutenir l’une et l’autre. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMPH 2024 : CAN 2 – USA 1 (médaille d’or)
Kingsmill a été sensationnel, et le Canada est champion mondial.
CMP 2024 : CAN 2 – CHN 1 (demi-finale)
Kovacevich et Cozzolino marquent et envoient le Canada en finale.
CMP 2024 : CAN 5 – CZE 1 (ronde préliminaire)
Dunn et McGregor marquent 2B; le Canada parfait en ronde préliminaire.
CMP 2024 : CAN 10 – ITA 0 (ronde préliminaire)
McGregor inscrit quatre buts pour le Canada, qui remporte un deuxième match.
Horaire