Recherche

2022  m w c  sillinger main

Sillinger suit les traces de son père

Le plus jeune joueur d’Équipe Canada au Mondial de l’IIHF, Cole Sillinger, n’est pas intimidé de suivre un chemin emprunté par son père

Lee Boyadjian
|
21 mai 2022
|

Cole Sillinger est gâté. Après une superbe saison recrue avec les Blue Jackets de Columbus, il a été sélectionné pour représenter le Canada au Mondial, comme son père Mike avant lui, avant même d’avoir soufflé ses 19 bougies. Cependant, le fils n’aura pas eu à attendre ses 28 ans, lui.

Heureusement, l’orgueil paternel semble plus qu’intact.

« Il a un développement vraiment rapide, il a accédé à la LNH à 18 ans, et il représente déjà le Canada au Mondial, a-t-il déclaré lorsque la formation a été rendue publique. On n’en manquera pas une seule seconde, peu importe l’heure de diffusion. »

C’est la deuxième fois que le cadet des trois frères Sillinger se taille un poste avec une équipe nationale pour un championnat mondial, mais ce sera sa première occasion de jouer; l’an dernier, la COVID-19 l’a écarté de l’équipe des moins de 18 ans au dernier instant. Et cette équipe a ultimement remporté l’or au Championnat mondial des M18 de l’IIHF, au Texas.

Quand Rick Nash, le directeur général adjoint d’Équipe Canada (et directeur du développement des joueurs pour les Blue Jackets) lui a offert une place dans l’équipe lors de leur entretien de fin de saison, il a sauté sur l’occasion.

« Il m’a dit que je pouvais prendre le temps d’y penser, mais j’ai accepté sur-le-champ. Représenter le Canada, c’est tout un honneur! C’est sûr que je vais dire oui et que je vais en être fier », explique Cole.

« On a toujours hâte de jouer pour l’équipe nationale, indique le père. C’est une occasion de rencontrer d’autres joueurs et de bâtir une belle camaraderie autour du drapeau sur notre chandail.

« C’est extraordinaire. »

En 2000, lorsque Mike était le capitaine de l’équipe, le parcours du Canada s’est conclu par une défaite de 2-1 contre la Finlande au match pour la médaille de bronze. Le père a compté trois buts en neuf matchs.

Au cours des quatre premiers matchs du tournoi de 2022, le fils a trouvé le fond du filet deux fois – de quoi se bâtir une solide réputation de buteur. Malgré ce succès, il ne pense pas trop rigoler avec son père tant que le tournoi ne sera pas terminé : ce dernier a remporté l’or au Championnat mondial junior 1991 de l’IIHF.

« Je n’ai aucune raison de me vanter avant d’avoir eu la chance de gagner l’or, dit-il en riant. Mon père est extraordinaire. Il m’a tellement soutenu. J’ai toujours apprécié le fait que pour lui, sa carrière était sa carrière et que ça ne voulait pas dire que mes frères et moi aurions des passe-droits. »

Mike a passé 18 saisons dans la LNH, y jouant 1 049 matchs et portant les couleurs de 12 équipes. Les frères aînés de Cole, Owen et Lukas, ont connu du succès dans la NCAA, et Owen vient de terminer une saison avec les Monsters de Cleveland de la Ligue américaine de hockey.

De toute évidence, chez les Sillinger, le hockey est une affaire de famille. Mais Cole dit que chez eux, ce qui compte encore plus que le hockey, c’est la compétition.

« Au golf, au gym, ou même à table pour souper, on est hyper compétitifs. »

« Cole est très motivé et très mature pour son âge. Il tient ça de ses frères et du fait d’avoir grandi dans un environnement d’équipe, explique Mike. Je ne pensais pas qu’il aurait la chance de jouer pour Équipe Canada à 18 ans, mais il a eu une excellente saison et ça prend toutes sortes de joueurs pour former une équipe. En plus, il est très polyvalent. »

« Pour moi, ce qui compte, c’est d’aider l’équipe, affirme Cole. Quand on endosse la feuille d’érable, on doit oublier son club et son ego et juste faire tout ce qu’on peut pour que l’équipe gagne. »

Parce que pour Cole comme pour le Canada, l’objectif est le même : l’or. Ça lui permettrait de rattraper son paternel… avec encore beaucoup d’années pour le surpasser.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMPH 2024 : CAN 2 – USA 1 (médaille d’or)
Kingsmill a été sensationnel, et le Canada est champion mondial.
CMP 2024 : CAN 2 – CHN 1 (demi-finale)
Kovacevich et Cozzolino marquent et envoient le Canada en finale.
CMP 2024 : CAN 5 – CZE 1 (ronde préliminaire)
Dunn et McGregor marquent 2B; le Canada parfait en ronde préliminaire.
CMP 2024 : CAN 10 – ITA 0 (ronde préliminaire)
McGregor inscrit quatre buts pour le Canada, qui remporte un deuxième match.
Horaire