Recherche

2023 nwt rivalry series can usa matchup

Aperçu de la Série de la rivalité : Canada c. États-Unis

Dimanche 11 février | 13 h HC | Saint Paul, Minnesota | Match no 7

Shannon Coulter
|
11 février 2024
|

NOTES SUR LE MATCH : CANADA C. ÉTATS-UNIS (11 FÉVR.)

Le match n o 7 fera foi de tout pour une deuxième année de suite. Pour cet affrontement contre les États-Unis, l’équipe nationale féminine du Canada traverse la frontière à destination du Xcel Energy Center, qui accueillera la finale de la Série de la rivalité dimanche après-midi. Les Canadiennes, qui ont une fois de plus effacé un déficit de 3-0 dans la série pour forcer la tenue d’une partie décisive, voudront répéter l’exploit d’un balayage inversé.

Dernière rencontre entre les deux équipes

Vendredi, le Canada a blanchi les États-Unis par la marque de 3-0 au Brandt Centre de Regina, en Saskatchewan, pour égaler la série. Natalie Spooner a ouvert le pointage en avantage numérique dans la première minute du dernier tiers, en plus d’ajouter une aide à sa fiche. Emily Clark et Sarah Nurse ont ajouté chacune un but pour creuser l’écart en faveur du Canada, et Emerance Maschmeyer a réalisé une performance exceptionnelle, repoussant 27 tirs pour obtenir le jeu blanc.

À surveiller

Emily Clark a été galvanisée par l’appui de la foule dans sa province natale en Saskatchewan. Après plusieurs occasions à Saskatoon, la capitaine adjointe de la formation d’Ottawa dans la LPHF a touché la cible à Regina pour doubler l’avance du Canada. La joueuse de 28 ans a inscrit un but et quatre points en sept parties pour la capitale nationale. Natalie Spooner a également su transposer ses succès dans la LPHF à son retour avec Équipe Canada. Elle occupe actuellement le premier rang des meilleures buteuses de la LPHF avec sept buts en neuf matchs.

Du côté des États-Unis, ce sont Alex Carpenter et Gabbie Hughes qui mènent à ce chapitre avec trois buts chacune lors des six premières parties de la série. Ce succès sur la scène internationale est à l’image de leurs performances dans la LPHF. Carpenter est la meilleure pointeuse de la ligue (5-6—11), tandis que Hughes a récolté deux buts et une mention d’aide pour Ottawa. Les unités spéciales des États-Unis ont également été très efficaces en désavantage numérique. Elles ont su résister 20 fois en 22 infériorités numériques lors des six premiers matchs.

Spooner s’inscrit dans l’histoire

Spooner a marqué l’histoire d’Équipe Canada vendredi en inscrivant le 500 e but de l’équipe nationale féminine contre les États-Unis dans cette rivalité qui compte désormais 182 matchs. L’attaquante vétérane – qui a également marqué le 300 e but d’Équipe Canada le 7 avril 2012 – ajoute ainsi à nouveau son nom à la liste des auteures d’un but historique, qui comprend France St-Louis (1 er but – 28 mars 1990), Dana Antal (100 e but – 28 novembre 1999), Gina Kingsbury (200 e but – 1 er janvier 2006) et Brianne Jenner (400 e but – 14 février 2019).

Rétrospective

Le Canada présente un dossier de 4-2 contre les Américaines au Minnesota – et une fiche de 3-1 au Xcel Energy Center – depuis la première rencontre, qui a eu lieu avant les Jeux de Nagano, en octobre 1997. Lors du plus récent match dans cet État féru du hockey le 3 décembre 2017, Marie-Philip Poulin avait fait mouche en deuxième période pour niveler la marque, puis Jenner avait compté après 37 secondes de jeu en prolongation pour donner une victoire de 2-1 au Canada.

Fiche de tous les temps : le Canada mène 103-78-1 (23-19 en PROL. ou TB)
Buts pour le Canada : 502
Buts pour les États-Unis : 443

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMF 2024 : CAN 6 – USA 5 (médaille d’or)
Serdachny a marqué à 5 min 16 s de la prolongation pour procurer l’or au Canada.
CMF 2024 : CAN 4 – CZE 0 (demi-finale)
Un but et une passe pour Clark, qui propulse le Canada en finale.
CMF 2024 : CAN 5 – SWE 1 (quart de finale)
Deux buts de Fast propulsent le Canada en demi-finale.
CMF 2024 : USA 1 – CAN 0 PROL. (ronde préliminaire)
Desbiens a été sensationnelle avec 29 arrêts, mais le Canada a perdu.
Horaire