Recherche

meghan agosta headshot

Meghan Agosta annonce sa retraite de l’équipe nationale féminine du Canada

La triple médaillée d’or olympique et double championne mondiale accroche ses patins après 16 saisons

NR.010.24
|
16 février 2024
|

CALGARY, Alberta — La triple médaillée d’or des Jeux olympiques et double médaillée d’or du Championnat mondial féminin de l’IIHF Meghan Agosta (Ruthven, ON) a officiellement annoncé sa retraite de la compétition internationale au sein de l’équipe nationale féminine du Canada vendredi.

C’est en 2004 que l’athlète maintenant âgée de 37 ans a entamé son parcours dans le programme national féminin, avant de gagner l’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2006, 2010 et 2014. Elle a notamment remporté les titres de Meilleure pointeuse, Joueuse par excellence et Meilleure avant en 2010, année où elle a aussi été sélectionnée au sein de l’équipe des étoiles des médias. Avec un palmarès qui inclut également l’argent aux Jeux olympiques de 2018, elle termine sa carrière en sixième place pour le nombre de buts (85) et de points (176) dans l’histoire d’Équipe Canada, et au septième rang pour le nombre de mentions d’aide (91).

Agosta a aussi représenté le pays à huit occasions au Championnat mondial féminin de l’IIHF, récoltant au passage deux médailles d’or (2007 et 2012) et six d’argent (2008, 2009, 2011, 2013, 2016 et 2017). Ayant fait ses débuts dans le programme au sein de l’équipe nationale féminine de développement du Canada en 2004, elle a obtenu trois médailles d’or à la Coupe Air Canada (2005, 2007 et 2008), de même que l’or à la Coupe MLP 2009. Agosta est la meilleure pointeuse dans l’histoire de l’équipe nationale féminine de développement du Canada (23-27—50 en 32 parties).

« Maintenant que le temps est venu de tirer ma révérence, je ne peux m’empêcher de repenser à mon parcours, a déclaré Agosta. Le parcours d’une enfant qui rêvait de porter l’unifolié sur la scène mondiale. Je me souviens du moment où j’ai enfilé le chandail pour la première fois, de mes participations au Mondial féminin et aux Jeux olympiques. Pas de doute, mon rêve s’est réalisé. Avec le recul, et tandis que j’entame ce nouveau chapitre de ma vie avec en prime une petite fille impatiente de suivre mes traces, je ressens une grande fierté. Je chéris chaque instant de ma carrière, et je suis extrêmement reconnaissante envers ma famille, mes coéquipières, mes entraîneurs et mes entraîneuses. Si j’ai pu me rendre aussi loin, c’est grâce à leur appui indéfectible, qui a nourri chaque foulée, chaque but et chaque victoire au fil du temps. »

Agosta a joué pendant deux saisons (2011-2013) avec les Stars de Montréal dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), remportant notamment la Coupe Clarkson en 2012 et devenant la première joueuse à recevoir le trophée Angela James Bowl deux saisons de suite à titre de meilleure pointeuse de la ligue. Elle a également été nommée Joueuse de l’année de la LCHF pour la saison 2011-2012, la même année où elle a établi le record de points en une saison (41-39—80 en 27 parties). Agosta a remporté l’or avec l’Ontario aux Jeux d’hiver du Canada 2003, de même qu’avec Ontario Rouge lors du Championnat national féminin des moins de 18 ans 2005.

À cela s’ajoutent quatre saisons à l’Université Mercyhurst (2006-2009, 2010-2011), où elle a agi à titre de capitaine de l’équipe lors de ses deux dernières campagnes, aidant les Lakers à atteindre le match de championnat au Frozen Four de la NCAA en 2009. Sélectionnée au sein de la première équipe des étoiles américaines lors de chacune de ces quatre saisons, Agosta a conclu sa carrière universitaire au tout premier rang de l’histoire de la NCAA pour le nombre de buts (157) et de points (303).

« Je serai à jamais redevable à ma famille, dont l’amour et les sacrifices ont toujours été au cœur de mes succès. À mes coéquipières, mes sœurs sur la patinoire, merci pour votre amitié, pour les rires et pour nos triomphes. Les liens précieux qui nous unissent transcendent notre sport. À mes entraîneurs et entraîneuses, qui m’ont guidée et encadrée tout au long de ma carrière, sachez que votre impact dans ma vie va bien au-delà du hockey. Si je suis la joueuse et la personne que je suis aujourd’hui, c’est beaucoup grâce à vous. Aux Canadiens et Canadiennes qui ont fait sentir leur appui absolu partout dans le monde, merci de votre passion, qui nous a portées lors de chaque affrontement. Ce fut un honneur de porter les couleurs de mon pays avec fierté et de servir d’inspiration à la prochaine génération d’athlètes. »

Avant d’annoncer sa retraite, Agosta a mis à profit ses études en justice pénale et en psychologie criminelle en entamant une carrière au sein des forces de l’ordre. Profitant d’une pause après les Jeux olympiques de 2014 pour suivre sa formation à l’école de police, elle est devenue agente de la paix à temps plein au sein du Service de police de Vancouver en mai 2015. Parvenant à concilier ses fonctions de policière et sa carrière de hockeyeuse, Agosta a fait son retour au sein de l’équipe nationale féminine du Canada en 2015 en vue des Jeux olympiques de 2018.

« Nous souhaitons à Meghan la meilleure des chances suivant sa retraite de l’équipe nationale féminine », a exprimé Cherie Piper (Scarborough, ON), première responsable du dépistage et du développement des joueuses. « Nous la remercions pour son apport à Hockey Canada, au programme national féminin ainsi qu’à notre sport dans son ensemble. Dotée d’un talent remarquable, Meghan a été un atout inestimable pour Équipe Canada sur la scène internationale et une membre importante de notre groupe lors de quatre éditions des Jeux olympiques. Elle aura marqué à jamais le monde du hockey. Nous ne pouvons que lui souhaiter tout le succès qu’elle mérite dans sa carrière au sein du Service de police de Vancouver. » 

Pour lire l’annonce personnelle d’Agosta, cliquez ici.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et le Programme national féminin du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux Facebook, X et Instagram.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMF 2024 : CAN 6 – USA 5 (médaille d’or)
Serdachny a marqué à 5 min 16 s de la prolongation pour procurer l’or au Canada.
CMF 2024 : CAN 4 – CZE 0 (demi-finale)
Un but et une passe pour Clark, qui propulse le Canada en finale.
CMF 2024 : CAN 5 – SWE 1 (quart de finale)
Deux buts de Fast propulsent le Canada en demi-finale.
CMF 2024 : USA 1 – CAN 0 PROL. (ronde préliminaire)
Desbiens a été sensationnelle avec 29 arrêts, mais le Canada a perdu.
Horaire