2022 olympics justine todd action crop

Direction Beijing

À moins d’un mois du début du tournoi de hockey féminin des Jeux olympiques d’hiver de 2022, découvrez les cinq officielles canadiennes qui nous feront honneur en Chine

Shannon Coulter
|
14 janvier 2022
|

Alors que les Jeux olympiques d’hiver de 2022 approchent à grands pas, l’équipe olympique féminine du Canada se prépare aux rigueurs de la compétition. Mais ces 23 joueuses ne seront pas les seules à représenter le Canada sur la glace à Beijing.

Alex Blair, Cianna Lieffers, Élizabeth Mantha, Lacey Senuk et Justine Todd ont été sélectionnées pour arbitrer lors du tournoi de hockey féminin. Voici l’occasion de faire connaissance avec le quintette qui portera l’uniforme à rayures blanches et noires avant l’ouverture des Jeux.


  

Alex Blair (juge de lignes)
Ville d’origine : Drake (Saskatchewan)

Voulant passer plus de temps sur la glace, Alex Blair a fait ses premiers pas dans le monde de l’arbitrage à l’âge de 11 ans. Après avoir obtenu son diplôme universitaire, elle a renoué avec cette expérience pour rester en contact avec le sport qu’elle aime.

« Dans le sport, c’est toujours la même chose : ce qui compte, ce sont les rencontres qu’on fait, philosophe-t-elle. Les gens ne comprennent pas que l’arbitrage, c’est aussi un sport d’équipe. On a des coéquipiers, et on tisse des liens avec d’autres officiels au fil de notre parcours. »

Blair est devenue la première femme officielle de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL) en septembre dernier, et elle est l’une des premières femmes à arbitrer dans la Ligue américaine de hockey (AHL). Lorsqu’elle pense à sa carrière d’officielle, il y a une histoire qui lui vient tout de suite en tête : un match de la Série de la rivalité opposant les équipes nationales féminines du Canada et des États-Unis, en 2017.

« C’était ma première expérience de match international. C’était à guichets fermés à Edmonton, se remémore-t-elle. C’est à ce moment-là que l’arbitrage est devenu vraiment concret pour moi. »

Quand elle n’est pas sur la glace, Blair travaille à titre de prêteuse pour Credit Canada et s’occupe de sa fille de deux ans. Elle est ravie de réaliser son rêve de participer, à sa manière, aux Jeux olympiques.

« Ça peut sonner comme un cliché, mais c’est un rêve qui se réalise. »


Cianna Lieffers (arbitre)
Ville d’origine : Cudworth (Saskatchewan)

Cianna Lieffers a grandi dans un patelin de 800 âmes en pratiquant plusieurs sports, dont le volleyball, l’athlétisme et le basketball. En tant que cadette et seule fille de la fratrie, elle a eu le goût d’essayer le hockey à cause de ses frères.

« Je jouais dans une équipe masculine avec mon petit frère, mais dès que mon grand frère a commencé à arbitrer, j’ai voulu faire comme lui », raconte-t-elle.

Aujourd’hui, à sa 11e saison en tant qu’officielle, Lieffers s’implique dans cinq ligues de la Saskatchewan : U SPORTS, la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan, la Prairie Junior Hockey League et les ligues AAA masculine et féminine. Lieffers apprécie les occasions de voyager et de se faire des amis du monde de l’arbitrage dans différents pays étant donné son rôle d’officielle à l’international.

« Grâce au hockey, j’ai pu visiter beaucoup de pays où je n’aurais pas eu la chance d’aller à ce stade-ci de ma vie, explique-t-elle. Je n’aurais jamais cru que j’allais arbitrer aux Jeux olympiques de 2022. Mais j’ai eu la chance de progresser jusqu’à ce niveau. »

Même si elle a fait le tour de la planète, son souvenir le plus mémorable s’est produit chez elle, en Saskatchewan, pendant la Coupe des 4 nations 2018.

« Saskatoon, c’est ma ville maintenant, et j’ai grandi à environ une heure d’ici. Ce match-là, c’était la première fois que ma famille et mes amis pouvaient me voir arbitrer un match de la scène internationale en chair et en os, plutôt que sur Internet à 2 h du matin. C’était vraiment une expérience spéciale. »


Élizabeth Mantha (arbitre)
Ville d’origine : Longueuil (Québec)

Quand Élizabeth Mantha, qui a 11 ans d’expérience en tant qu’officielle, n’est pas à la patinoire, elle travaille comme superviseure au Centre d’urgence 911 de la Ville de Montréal. Cette saison, celle qui a déjà arbitré dans les ligues M18 AAA et M21 AAA est devenue l’une des premières femmes à arbitrer dans l’AHL, en plus d’avoir brisé un plafond de verre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

« C’est un sentiment extraordinaire, explique la principale intéressée. Je vois [l’arbitrage dans la LHJMQ] comme une excellente façon de m’exercer. J’arbitre des matchs professionnels durant la saison, et ça m’aide à m’améliorer pour les événements internationaux. »

Mantha a commencé à arbitrer pendant son secondaire et à l’université pour se faire un peu d’argent, et elle a continué d’arbitrer même après avoir cessé de jouer, pour garder le hockey dans sa vie. L’été, elle aime faire de la planche à pagayer debout et du camping.

Pour elle, arbitrer aux Jeux olympiques est un rêve qui se concrétise.

« C’est l’objectif d’une vie, dit-elle. Je voulais aller aux JO en tant que joueuse, mais quand j’ai compris que ça n’arriverait pas, j’ai essayé d’y aller en tant qu’arbitre. Ça vient couronner 11 années de travail acharné.


Lacey Senuk (arbitre)
Ville d’origine : St. Albert (Alberta)

Lacey Senuk a commencé sa carrière d’officielle pendant la saison 2008-2009. Aujourd’hui, elle exerce son métier dans la Ligue de hockey junior de l’Alberta et au sein de U SPORTS. Malgré ses 13 années d’expérience, elle était sans voix lorsqu’on lui a appris qu’elle irait aux Jeux olympiques.

« C’est surréaliste. J’ai vraiment hâte de représenter toutes les associations qui m’ont aidée dans mon parcours et toutes les personnes qui ont contribué à mon développement. »

En dehors du hockey, Senuk se passionne aussi pour le cyclisme; l’été, elle aime enfourcher son vélo et partir en randonnée. À ceux et celles qui pensent devenir officiel, elle conseille de plonger. L’arbitrage lui a donné des souvenirs qu’elle chérira toute sa vie.

« Essayez-le sans préjugés. Peut-être que vous aimerez ça! Les possibilités sont infinies. C’est une autre façon de rester dans l’univers du hockey sans devenir entraîneur… et vous serez payé! », résume-t-elle.


Justine Todd (juge de lignes)
Ville d’origine : Smiths Falls (Ontario)

Justine Todd, qui compte 14 ans d’expérience en tant qu’officielle (y compris un passage aux Jeux olympiques), est aussi agente de police pour le Service de police de la région de York. On pourrait croire que ça fait beaucoup de responsabilités, mais elle estime que la flexibilité du travail d’officielle lui permet de bien concilier ces deux emplois.

« L’arbitrage est un très bon complément à un emploi à temps plein, surtout pour les femmes comme moi, explique-t-elle. On travaille à temps plein, et il y a des mères parmi nous... nous avons d’autres responsabilités. Mais la beauté de l’arbitrage, c’est qu’on choisit nos disponibilités. »

Aux Jeux olympiques de 2018 à PyeongChang, Todd était sur la glace pour le match d’ouverture du tournoi, un affrontement entre la Suède et la Corée du Sud qui a eu lieu devant une salle comble.

« Je peux difficilement exprimer ce que ça représentait pour le peuple coréen, raconte-t-elle. La foule était si bruyante qu’on n’entendait même pas nos propres coups de sifflet! Sur la glace, la fébrilité était palpable. C’est l’un des rares matchs où j’étais plus nerveuse qu’à l’habitude. C’était tellement significatif. »

Après PyeongChang, Todd savait qu’elle voulait aller aux Jeux olympiques d’hiver de 2022. Eh bien, objectif atteint. Et selon elle, l’expérience est d’autant plus extraordinaire qu’elle pourra la vivre avec quatre autres officielles canadiennes.

« Les jeunes officielles que je côtoie ont énormément de talent, et je savais que j’aurais du pain sur la planche pour [retourner aux Jeux olympiques]. J’ai une chance extraordinaire. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

ssharkey@hockeycanada.ca

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

jknight@hockeycanada.ca

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENF 2022-2023 : USA 2 – CAN 1 (Match 2)
Campbell a bloqué 32 tirs, mais le Canada a perdu à Kamloops.
ENF 2022-2023 : USA 4 – CAN 3 TB (match 1)
Clark donne l’avance aux siennes en troisième, mais le Canada s’incline en tirs de barrage.
M17 2022 : Jour 10 – samedi 12 novembre
Les É.-U. ont remporté la médaille d’or, Canada Rouges a obtenu l’argent et la Finlande repart avec le bronze.
M17 2022 : Jour 9 – vendredi 11 novembre
Canada Blancs, Canada Noirs et Canada Rouges ont chacun remporté leur match vendredi.
Horaire